Boost : Installation et Utilisation

Introduction

Ce document s’adresse aux personnes désirant installer l’ensemble de bibliothèques Boost sur Windows ou un système d’exploitation nix, pour les compilateurs Microsoft Visual C++GNU gcc ou MinGW. Pour les personnes utilisant des systèmes d’exploitation pourvus de gestionnaires de paquets ou d’archives de paquets, commencez par vous tourner vers eux, il se peut que la version proposée ne soit pas la dernière, cependant elle peut néanmoins être suffisante si vous découvrez Boost pour la première fois.

Téléchargement et Extraction

  1. Aller à la racine sourceforge de Boost
  2. Choisir la version que vous désirez. Si vous ne savez pas laquelle prendre, dirigez vous vers la version la plus récente qui n’est pas qualifiée de beta.
  3. Sélectionner ensuite l’archive selon votre système d’exploitation :
    • Si vous êtes sous Microsoft Windows, celle de type zip.
    • Si vous être sous un système d’exploitation *nix, celle de type tar.bz2.
  4. Extraire l’archive, le résultat est un dossier boost, contenant entre autre :
    • boost Répertoire contenant les fichiers d’en-tête.
    • doc Une documentation partielle de Boost, préférez vous référer à celle disponible sur internet.
    • tools Répertoire contenant l’ensemble des outils développés par et pour Boost, entre autre le système de compilation que l’on va utiliser ensuite.
    • bootstrap.bat Fichier de commandes qui va nous servir à compiler le système de compilation que l’on va utiliser.
    • LICENSE_1_0.txt Fichier texte décrivant la licence de Boost.
    • index.htm Copie de la page d’acceuil de Boost.
  5. Noter le chemin d’accès à ce répertoire, dans la suite de ce document, il sera nommé root.

Utilisation des fichiers d’en-tête uniquement

  1. Ajouter root aux dossiers d’en-têtes que le compilateur doit utiliser en plus.
  2. Référez vous à la documentation de la bibliothèque que vous désirez utiliser.

Amorçage et Compilation

  1. Ouvrir une console :
    • Microsoft Visual C++ Ouvrir l’invite de commandes de Microsoft Visual Studio. Elle est configurée pour utiliser spécifiquement ce compilateur.
    • GNU gcc ou MinGW Ouvrir une console classique.
  2. Rendez vous à la racine : cd root
  3. Utiliser la commande bootstrap :
    • Microsoft Visual C++ : bootstrap msvc
    • MinGW : bootstrap mingw
    • GNU gcc : bootstrap gcc
  4. Ensuite il faut déterminez quelques paramètres :
    • Une valeur qui représente votre compilateur, on la note compilator :
    • msvc Si vous voulez utiliser Microsoft Visual C++.
    • gcc Si vous voulez utiliser MinGW ou GNU gcc.
    • Une valeur qui représente les bibliothèques que vous désirez obtenir, on la note library :
    • shared Si vous voulez créer des bibliothèques partagées.
    • static Si vous voulez créer des bibliothèques statiques.
  5. Finalement vous pouvez appeler Boost.Build que vous avez créé précédemment avec la commande bootstrap :
.b2 toolset=compilator link=library

Configuration

  1. Ajouter root/stage/lib aux dossiers de bibliothèques que le compilateur doit utiliser en plus.
  2. Ajouter les bibliothèques que vous désirez utiliser à la liste des bibliothèques utilisées par le compilateur, en utilisant la nomenclature :
Bibliothèques partagées Bibliothèques statiques
Windows Visual C++ boost_name-msvc[cver][-option]-[bver].lib libboost_name-msvc[cver][-option]-[bver].lib
MinGW libboost_name-mingw[cver][-option]-[bver].dll.a libboost_name-mingw[cver][-option]-[bver].a
Linux GNU gcc libboost_name-gcc[cver][-option]-[bver].so libboost_name-gcc[cver][-option]-[bver].a
  • La présence de d dans [-option] indique une version debug, la présence de mt indique une version supportant le multithreading.
  • [bver] indique la version de Boost compilée, [cver] indique la version du compilateur utilisé.
  • Assurez vous de n’utiliser ensemble que des bibliothèques qui ont les mêmes [bver], [cver] et [-option] (sauf si vous savez ce que vous faites).

Annexe : Bibliothèques nécessitant une compilation

  • Filesystem
  • GraphParallel
  • IOStreams
  • MPI
  • ProgramOptions
  • Python
  • Regex
  • Serialization
  • Signals
  • System
  • Thread
  • Wave
  • (partiel) DateTime
  • (partiel) Graph
  • (partiel) Math
  • (partiel) Random
  • (partiel) Test
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s